Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 01:19
Mercredi et jeudi dernier nous avons eu 2 jours d'audit externe dans le cadre du renouvellement de L'ISO du groupe.
Cela s'est bien passé et l'auditeur a constaté des améliorations sur les points qu'il avait relevés lors de son précédent passage.
La SNRH contribura donc au renouvellement de la certification du groupe. Ouf ! on respire.

Côté controle, nous avons aussi eu à la rentrée un controle URSSAF / CMAF qui s'est très bien déroulé. L'inspecteur était charmant et n'a relevé aucune "infraction". Nous avons même été trop "gentils" fiscalement et pourrons récupérer quelque chose des "avantages en nature" dont les marins bénéficient (nourris à bord). L'URSSAF nous doit de l'argent, cool non ? ;)

Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 13:48
Ca y est, j'ai fini la maquette de la pub que nous allons insérer dans le prochain "spécial Le Havre " du journal de la Marine Marchande qui sortira le 31/10 :
.

Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 16:51
Le temps passe trop vite et je n'ai pas le temps de faire vivre ce blog comme je l'espérais.
Il s'en passe pourtant des choses à la SNRH  et je reviendrai plus longuement sur ces sujets.

En vrac :

Social : "c'est en forgeant qu'on devient forgeron" ou "Rome ne s'est pas faite en un jour", au choix.

Quoi qu'il en soit :

- La mutuelle obligatoire d'entreprise s'est mise en place.

- L'étude pour la retraite complémentaire est en cours.

- Un accord d'entreprise a vu le jour cet été entre les marins et la direction. Il a été signé par le SIPR (Syndicat interne) et rejeté par la CFDT qui a attaqué en justice pour non représentativité du SIPR (et donc incapacité à signer un tel accord) mais la CFDT vient de perdre en justice. Fera t'elle appel ?

- Sous la houlette du SIPR les marins ont décidé unilatéralement de suspendre l'organisation du travail imposée par l'administration pour reprendre leurs anciennes conditions à savoir une rotation au choix en 7/7 ou 14/14 et l'arrêt des relèves systématiques toutes les 15 heures (ce qui mettait en danger la sécurité par un suivi de maintenance haché du fait même de ces relèves obligatoires). Les équipages restent et prennent leur repos à bord conformément à leur souhait. Ils ne sont débarqués que si l'activité commerciale empêche la prise de repos de 9heures consécutives, non fractionnées, à bord. On devrait à nouveau gagner en sécurité car ce rythme  est bien moins contraignant et fatiguant pour les marins. Et dire qu'on nous rabâche les oreilles avec la sécurité alors même qu'on nous a imposé des conditions de travail complètement inadaptées et ridicules, mettant en danger les marins en les fatiguant inutilement...

Opérations/flotte :
Le 05 Août c'était le départ du dock flottant du Havre. La SNRH a été retenue pour cette prestation, c'était un projet intéressant et qui s'est très bien déroulé. Ca a permis d'apercevoir les coques rouges sur FR3 Baie de Seine, sans qu'elles soient pour une fois le principal sujet de la polémique.
Enfin triste départ pour ce dock, le voir rouiller sur place, ça faisait mal au coeur. Savoir qu'il part aux Bahamas pour 3 ans de contrats déjà signés, ça n'arrange pas la nausée...

Côté flotte, le SD Gironde après son terrible accident sur l'étrave du Dublin Express qui a fait couler beaucoup d'encre (ou d'ancre), est enfin sorti de réparation et a pu reprendre du service.

Nous attendons demain l'arrivée d'un petit nouveau, le RT ANTONIE, un sistership des RT Stéphanie et RT Claire qui a du rencontrer du mauvais temps sur sa route vers le Havre (il vient d'Allemagne), surtout qu'il n'a pas pris la côtière...

Il vient en remplacement du RT Pionner qui repart travailler pour la KOTUG en Allemagne, ses capacités n'étant pas forcément bien utilisées ou utiles dans le port du Havre. C'est un remorqueur fait pour capler devant et il est adapté aux manoeuvres d'accès au port de Breme, port très handicapé par sa célèbre écluse. Nous espérons qu'il rendra de bons loyaux services à nos collègues allemands comme il nous en aura rendu au Havre. Adieu, grand mat bleu....

Sinon cet été c'était aussi l'époque des carénages aux formes de l'Eure. Le RT Claire a inauguré la série, le Seine y rentre bientôt, suivi du Loire.

Animations :
Gaffe : nous avons raté cette année la fête de la Mer du Havre et notre absence a été apparemment remarquée par les organisateurs, comme par l'administrateur des Affaires Maritimes locales. L'invitation a été reçue pendant mes vacances, tardivement. Elle a été mise sur mon bureau pour "traitement" mais je ne suis rentrée de  vacances que le 09/09 et la fête était....le 08 ! Ce sera pour l'année prochaine....

Par contre nous avons participé à notre humble mesure aux  journées du patrimoine en prêtant 2 de nos maquettes à nos voisins de l'avenue Lucien Corbeaux, Association des "Amis des Paquebots et de la Marine Marchande" qui se sont donnés du mal pour présenter tous leurs objets et maquettes le WE d'ouverture aux visiteurs.
Merci à M. Godé et à son équipe pour avoir accepter avec enthousiasme d'exposer nos remorqueurs.
Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 12:09

Encore un article du Marin ce jour complètement incomplet et trompant le lecteur... Décidement, le journaliste à l'origine de cet article serait -il partisan ? En tout cas il n'a pas été soucieux de mener bien loin son enquête, ni de vérifier les infos avant de les faire publier.

Il résume ainsi l'affaire :
"Dépourvu de moyens de paiement, un officier de la SNRH, M. A.B., délégué CFDT, a été placé en garde à vue la mardi 6 Mai au Havre parce que son employeur a refusé de prendre en charge une note d'hôtel. Trop éloigné de son domicile, il avait décidé de prendre son temps de repos légal à l'hôtel comme prévu dans les accords professionnels....."
Fin de citation

Ce que le journaliste  "oublie" de dire, c'est :
1/ M. A.B. a, de son propre chef , pris cette chambre à l'hotel Kyriad, sans vouloir en régler la facture au petit matin.
2/ que la SNRH loue à l'année dans une résidence attenante à l'hotel Kyriad, un appartement F3 pour ses marins et des studios pour ses officiers (on ne mélange pas torchons et serviettes dans la marine marchande !) et que c'est à cet endroit que les marins ont la possibilité de prendre leur repos, au frais de l'employeur. S'ils le souhaitent ils peuvent se loger ailleurs, mais à leurs frais.
3/ La direction du KYRIAD nous a informé par écrit interdire désormais l'accès à l'Hotel à M. A.B., cet épisode s'ajoutant à une comportement jugé toujours "limite" (terme utilisé dans le courrier) dont il nous avait déjà fait part au préalable.
4/ La SNRH ne paye que les frais d'hotel  justifiés, pour lesquels une réservation en bonne et due forme a été adressée au préalable en son nom. Ce n'était présentement pas le cas.

Pour clore l'histoire, la SNRH a réglé les frais d'hotel de M. A.B. au Kyriad et a prélévé le meme montant sur la paye du salarié.

J'ai appelé le journaliste en personne pour lui faire part de mon mécontentement devant son article. Il m'a dit qu'il allait se renseigner plus avant. Cependant il n'est jamais revenu vers moi et n'a biensur fait passer aucune correction dans le journal....

Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 12:37

25/10/08 : Aujourd'hui c'était un grand jour : ma comparution au Tribunal de Grande Instance du Havre dans le cadre de la plainte pour injures et diffamation déposée à mon encontre par Messieurs Rolland, Bourgeois, syndicat CGT, CFDT, &Co.
Dans les coursives du palais, ça chuchotait nerveusement sur Rachida Dati. En pleine réforme de la carte judiciaire, Ouille elle doit avoir les oreilles qui sifflent la garde des sceaux !!
Je me suis demandée si ça allait mettre le Juge de mauvaise humeur tout ça....
Ma foi, dur à dire : accompagnée de mon avocat, Maitre Routel,  j'ai donc été auditionnée par Mme le Juge pendant 3 heures et ai répondu aux questions, l'esprit tranquille.
Au terme de mon audition, Mme le Juge n'a pas souhaité me mettre en examen mais en situation de "témoin assisté", ce qui parait plus "light".
Je ne connais pas la différence, ni les subtilités qui y sont liées mais ça n'a pas eu l'air de déranger mon avocat plus que cela, même plutot le contraire. Apparemment, si cela nous bloque à un moment de l'affaire on peut demander à repasser à une mise en examen classique. 
La Juge m'a dit avoir "légalement" 1 an pour rendre son "avis informatif" mais ayant beaucoup d'affaires autrement importante (de vous à moi, j'espère pour elle...), elle pouvait "déborder". Bref, la lourde machine judiciaire se met en marche..On respire un grand coup ...et on attend!

Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 21:00
Bon, les choses ont enfin l'air de bouger un peu sur le front de la contre-attaque à l'opportunisme syndical.
Un capitaine de l'entreprise a repris à son tour le flambeau pour mobiliser les troupes et créer un collectif.
Comme c'est un marin, cela devrait avoir plus de poids que venant de moi, sédentaire.

Il faut dire aussi : le lendemain de la parution de mon article on apprenait la nomination par la CGT d'un nouveau délégué syndical, officier !!
Le délégué syndical qu'on se rassure n'est pas une espèce en voie de disparition...
Je ne sais pas qui cette personne représente dans la boite si ce n'est lui-même. Enfin un statut de personnel protégé, c'est toujours ça de pris !! Ca protège contre des fautes futures, intentionelles ou non...
Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 22:50

Je me lance, j'en ai trop marre des marins qui passent au bureau en se plaignant de la situation, des problèmes que pose le délégué syndical CFDT, qu'ils vont lui régler son compte, qu'il faut le virer, de l'opportunisme d'un autre etc...
Marre qu'on me dise ça à moi, salariée landa, derrière son bureau.
S'ils sont si grandes gueules que ça, qu'ils finissent par montrer qu'ils ont aussi des tripes.

Enervée, j'ai donc écrit un texte pour les inciter à se bouger un peu plus et à prendre position. Il est l'heure d'agir avant de se faire tondre la laine sur le dos !!

Voila le texte que j'ai préparé à la maison le soir du 14 Juin 07, j'ai diné froid ce soir là, trop affairée à ma prose :):

" texte : APPEL A UNE SOLIDARITE D'ENTREPRISE. en fichier pdf"


Ah ça soulage :)
Je l'ai faxé à un collègue de quart en lui demandant de l'afficher dans les locaux de l'entreprise. Je verrai demain si le texte est bien là.
Bonne nuit !!

Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article
20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 12:59
C'est la mobilisation et la ras le bol contre le jusqu'au boutisme syndical et l'omerta administrative qui ont motivé les marins et les employés à tenter de défendre leurs emplois menacés par la mise en place d'un collectif.
Nous n'avons toujours pas pu obtenir conclusions du rapport Bélier. Nous pensons que ce rapport nous est favorable (sinon on nous l'aurait fait savoir aussitôt!) et qu'en conséquence on est réticent à l'annoncer de peur des représailles des Abeilles (cad la grève).

Aujourd'hui 18 juin, ce collectif s'est rassemblé pour adresser le courrier ci dessous à la Direction Générale des Affaires Maritimes du Havre (avec copie à la direction du Port Autonome du Havre)

" Du collectif des salariés SNRH" à M. Baraduc :
"
le Havre 18 Juin 2006,

Monsieur le directeur des Affaires maritimes,

D'après les informations que nous pouvons avoir, il apparait que :

1/ vous refusez de communiquer à notre direction le rapport d'expertise de M. Bellier sur le dossier SNRH
2/ vous refusez de statuer sur les décisions d'effectif du RT Pioneer, RT Stephanie, RT Claire, ainsi que du SD SEine et SD Loire.

En conséquence de quoi les salariés de la SNRH réunis en collectif :

1/ vous tiennent responsable des conséquences du manquement à vos obligations,
2/ vous informent solennellement qu'ils mettront tout en oeuvre dans les jours qui viennent afin que vous remettiez le rapport d'expertise mentionné ci dessus ainsi que votre décision finale concernant les fiches d'effectif.

Veuillez agréer, Monsieur le Drecteur, l'expression de nos salutations respectueuses
"
Y a plus qu'à : attendre...
Mais franchement je crois qu'ils s'en foutent complètement de nos états d'ame.
Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article
11 mai 2006 4 11 /05 /mai /2006 13:09
On est a marre d'être cloués à quai depuis janvier, cela devient insupportable.
Les recrutements sont bloqués, pas la peine de continuer à constituer des équipages payés à rien faire puisque l'on ne travaille toujours pas.
Au bureau on est occupé, mais à bord, les marins s'impatientent.

Jusque là, le personnel est resté plutôt silencieux mais là, on craque, on a décidé de se faire nous aussi entendre.
On ne comprend plus la position du Port.

On a donc décidé d'écrire le courrier suivant à l'attention de M. Lacave, directeur général du Port Autonome du Havre et de diffuser largement (Affaires Maritimes, presse etc...)

"Monsieur le président,

Employés de la SNRH, nous aimerions par la présente lettre attirer votre attention sur l'inquiétude qui s'amplifie dans nos rangs.
En effet, nous constations que depuis janvier 2006 nos remorqueurs ne pouvaient travailler aux motifs, semblait-il, que les conditions de travail proposées par notre employeur n'était pas conformes à la règlementation, conditions de travail que pour notre part nous avons tous par ailleurs acceptées en toute liberté et connaissance de cause.

Depuis, notre dossier a enfin été validé par les Affaires Maritimes, ce qui nous semble justice, le mode de fonctionnement proposé sur la base du 7/7 étant déjà utilisé de façon positive dans d'autres sociétés, et ce dans le respect total de la loi sur les 35 heures.

Alors que le gouvernement prétend se battre pour l'emploi et souhaite encourager les armateurs à utiliser le pavillon français, nous sommes consternés de constater- après les difficultés rencontrées auprès des Affaires maritimes pour l'approbation de notre dossier d'effectif- les nouvelles réticences du Port Autonome du Havre à entériner la validation finale de notre projet, menaçant ainsi plus de 40 emplois.

En effet il nous semble que nous avons fait preuve de beaucoup de patience, avons fait front à une certaine hostilité médiatique, à la pression sociale, avons toujours été présents pour répondre à toutes les questions, avons oeuvré à trouver des solutions, à expliquer et ré-expliquer notre projet (qui cela dit n'a rien de révolutionnaire et a déjà fait ses preuvres dans de gros ports internationaux, démontrant par la même la disponibilité et la qualité du service)

Mais il ressort de la situation actuelle que notre patience n'a pas payé et que notre conduite est loin d'être récompensée. Seules l'action et l'agitation semblent toujours avoir le dernier mot pour faire bouger -défavorablement pour nous- ce dossier.
Nous en venons à nous demander si nous ne devrions pas à notre tour nous mobiliser d'avantage à la défense de notre cause et nos emplois.
Nous avons toujours à coeur de participer et d'oeuvrer -à notre échelle- au développement du port du Havre et d'être un acteur fiable et motivé dans le secteur  des services portuaires pour ses clients.
Mais nous aimerions surtout que la confiance et l'engagement de notre partenaire investisseur KOTUG trouve le meme écho auprès des autres parties prenantes de cette aventure humaine.
En un mot : nous nous sentons injustement bien seuls et perplexes devant autant d'indécisions.

En conséquence, nous vous demandons de faire preuve de courage et de ne pas renier vos convictions profondes car, malgré le fait que notre dossier ait été validé dans son principe en votre présence par les Affaires Maritimes devant les caméras de FR3 Normandie, nous ne comprenons pas l'évolution de votre position qui, de favorable en juillet 2005 lors de l'octroi de l'agrément, est devenue réticente sous la pression de la partie adverse.

sincères salutations,
Le personnel de la SnRH
(listing des 39 signatures joint)
Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article
28 novembre 2005 1 28 /11 /novembre /2005 00:00
28 Novembre 2005 
1er jour d'embauche : je pousse donc pour la première fois la porte de ce bureau fraichement repeint mais complètement vide.  C'est bizarre d'aller au bureau quand justement on n'en a pas de bureau, ni de PC, ni de chaise...On se demande bien à quoi on va passer sa journée.
Des éclats de voix s'échappent d'une petite pièce aveugle. J'y découvre un groupe de personnes hétéroclites, 2 cravatés, un technicien en sweat logoté France Télécom + un homme en retrait dans l'expectative qui se dit déjà qu'on n'est pas couché : et pour cause, le brainstorming du jour a pour objet l'installation et la configuration d'une Live Box Pro. Le technicien ne parle pas anglais, les cravatés ne parlent pas français. Bref, c'est pas gagné..et y'a même pas de quoi se faire un café. Ca, c'est le truc qui ennuie tout le monde et pas besoin de parler la même langue pour le comprendre.
bureau-ext--rieur.jpg
Bon et les remorqueurs dans tout ça ? 
Ben à cette époque, ils n'étaient pas encore là...Mes pauvres jardinières de Géranium non plus !

L'objet de ce blog sera donc de relater, vue de l'intérieur la vie et les petits tracas de la société SNRH, Alias Société Nouvelle de Remorquage du Havre, née 'physiquement' au Havre le 28 Novembre 2005 et qui a eu bien du mal à s'installer dans l'enceinte très 'particulière', dirons nous, du Port Autonome du Havre.

Pour ceux qui ne connaissent pas grand chose au remorquage, cette société est venue mettre en concurrence les services de remorquage, services 'historiquement' monopolistiques de fait, entre les mains des seules Abeilles (groupe Bourbon). le groupe Bourbon, fort des appuis politiques très poussés de son dirigeant M. J De Chateauvieux, a cru balayer d'un revers de manche la SNRH, société française avec pour principal investisseur l'armateur Néerlandais Kotug, mais c'était bien mal connaitre l'adaptabilité et la pugnacité de ce dernier.
Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article