Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 16:30

Un article du marin profondément scandaleux est paru récemment (voir ci dessous).
Cet article, non signé d'un journaliste, donne la parole à M. A.B., délégué syndical CDFT à la SNRH.

Cet article est catastrophique au niveau de l'image de marque de la société, M. A.B. sous-entendant la possibilité d'un débrayage, d'une action collective. Il avance le chiffre de 70% d'opposants aux 3 propositions clé de l'organisation du travail, chiffre basé sur un QCM ridicule dont on pouvait connaitre l'issue avant meme de le soumettre aux employés.

Mais plus grave, c'est qu'un client qui lit un tel article se dit que la grève est imminente, que la situation sociale dans l'entreprise est cahotique, que le service est potentiellement menacé et donc non fiable.
A la lecture de tels propos, on peut se demander si M. A.B. n'a pas pour seule intention que de nuire aux intérêts de la SNRH.
Mes collègues marins ont été scandalisés de voir qu'un délégué syndical nullement élu en interne mais imposé par la CFDT dans l'entreprise puisse se permettre de parler au nom des employés. Ils ont appelé la rédaction du journal Le Marin pour demander un correctif mais on leur a répondu que cela n'était pas possible, cela créérait, je cite " une confusion et une incompréhension pour le lecteur ". Sic !

Les coups de fil de clients inquiets ont suivi. Il a fallu rassurer, expliquer que ce n'était pas le reflet de la situation mais l'effet d'un agitateur,  qu'il n'y avait aucun risque de grèves etc...

Cet article a eu cependant un effet positif en interne : marginaliser son auteur et mobiliser les gens à le contrer pour l'empêcher de nuire à l'image de la SNRH sur le port du Havre.

Repost 0
Published by Lorelei
commenter cet article
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 14:52
Le 3 Janvier dernier, notre responsable des opérations a reçu une carte de voeux électronique de M. Christian Le Prieur, officier CGT des Abeilles/ Bourbon.

Cette carte, de très mauvais goût, a choqué tout le monde mais surtout le personnel naviguant de la société.
Qu'un marin souhaite un tel malheur à d'autres marins, c'est plus que déplacé !!

Intitulée "La fin d'une aventure, Bonne année à tous, Mes voeux les plus sincères à la SNRH" signée Christian le Prieur.
Suivait la désastreuse photo ci dessous.




Cet officier s'est cru drole, c'était plutôt raté comme blague : cela a eu pour conséquence de remonter les marins SNRH contre ceux des Abeilles et surtout contre le syndicat CGT qui s'est par la suite piteusement excusé.
Bah oui c'est pas avec des gaffes aussi monstrueuses qu'ils vont vendre des cartes CGT chez SNRH !!
Repost 0
Published by Lorelei - dans Events !
commenter cet article
15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 16:01

La SNRH a écrit au Port du Havre pour demander une modification de son agrément portuaire pour mettre en exploitation notre cinquième coque qui est d’ores et déjà au Havre, ainsi qu’un sixième remorqueur de mêmes caractéristiques techniques, et ce dans le but de mieux servir notre clientèle.

Repost 0
Published by Lorelei
commenter cet article
9 novembre 2006 4 09 /11 /novembre /2006 11:59

Tout au long des épisodes à rebondissement que nous avons vécu et vivons encore,  il s'est passé beaucoup de choses qui nous ont valu directement ou non de recevoir tout un tas de visites, plus ou moins "touristiques".
Vous trouverez ci dessous quelques photos de ces visiteurs d'un jour.

Au début de notre pénible installation au Havre, nous avons eu la visite entre autres de quelques journalistes plus ou moins compétents et impartiaux, de l'équipe de France 3 baie de Seine qui a beaucoup couvert le dossier du remorquage jusqu'à en faire ce qu'on se plaisait à appeler entre nous le 'Dallas de La baie de Seine' car comme univers impitoyable, on n'a rien à envier au pétrole ;), du charmant M. Garros de Normandie TV, du non moins charmant M. X. Le Duc de France Bleue, ou encore de Mme Castetz pour Libération...

Nous avons reçu aussi plus récemment la visite de l'Ambassadeur des Pays Bas en France, son excellence M. Siblesz, accompagné du conseiller Transports de l'Ambassade, M. Sierink ainsi que de M. P. brindeau, consul des Pays Bas du Havre, pour un petit tour informel sur nos remorqueurs (sur la photo en compagnie de M. dorus Knegtel, président de la SNRH).

Enfin nous avons l'année dernière reçu pour plusieurs jours à bord  M. Christian Herrou, architecte naval, qui écrit pour Marine Editions et dont nous attendons impatiemment la publication de son reportage, principalement axé sur nos Rotortugs (Pioneer, Claire et Stéphanie).
Côté photographe, pas mal de mes collègues marins réalisent déjà de jolis clichés mais le travail de M. Raphaël Demaret, photographe indépendant, est vraiment sympathique. J'espère qu'il trouvera un débouché pour ses clichés (son travail est par ailleurs visible sous www.raphaeldemaret.com).
Enfin, en interne, nous avons également eu cet été l'honneur de la Visite de M. Ton Kooren, patriarche de la famille, fondateur de la KOTUG et DG de la société KST (développeur et concepteur de remorqueurs et du rotortug en particulier).
Merci à tous ces visiteurs !!

Ci dessous : Les huiles à la timonerie et une Interview d'un dispatcher par France Bleue                                          :

visite-ambassdeur-3.JPGRonan-interview-France-bleue.JPG

Repost 0
Published by Lorelei - dans Events !
commenter cet article
21 octobre 2006 6 21 /10 /octobre /2006 09:59
Bon on va pas toutes les faire comme ça !
Mais voila la 2de remorque, cette fois exécutée par le RT PIONEER, fleuron de la flotte au petit matin.
Une équipe de FR3 Normandie est passée aujourd'hui faire un reportage.
Au montage le soir au journal Baie de Seine, ils ont biensur surtout passé l'interview du marin hollandais qui était venu de la Kotug pour preter main forte pour la mise en route des premières opérations et partager son expérience avec nos matelots français.
Cela m'a énérvé que ce soit ça qui ait été mis en avant, comme pour faire croire que c'était une société étrangère qui travaillait au Havre, alors que 100% du personnel de la SNRH est français.
Ah les journalistes...

Repost 0
Published by Lorelei - dans opérations
commenter cet article
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 11:40
Aujourd'hui, c'est une date mémorable dans l'histoire cahotique de notre jeune société : notre SD LOIRE a effectué un premier passage de remorque pour un bateau de HORN LINIE (Hambourg) avec passage d'écluse.
Dommage c'était de nuit !
Mais quel souvenir pour nous tous et pour le capitaine du SD Loire.
On a un cliché sympa (source PAH), pris dans l'écluse, dont on a tiré un tableau pour animer les murs de nos locaux.Nous avons enfin une activité commerciale, après 10 mois cloués à quai pour des raisons aussi compliquées qu'inexplicables et finalement injustes.
Quelqu'un payera-t'il un jour  la facture de cette immobilisation?.
En tout cas on va pouvoir se retrousser les manches car on n'a pas que les coques de rouge. Va falloir en passer des remorques pour combler 10 mois de déficit...
.
Repost 0
Published by Lorelei - dans opérations
commenter cet article
16 août 2006 3 16 /08 /août /2006 21:19
On s'occupe comme on peut :

Toujours indésirables pour les activités de remorquage au sein du port du Havre, nous avons trouvé un contrat hors des complexes digues haut-normandes pour aller remorquer une grosse barge (la barge DINO II) jusqu'à Brest.

Ce fût chose faite le 14/08 et c'est le SD SEINE qui s'y est collé.

Voici le beau dessin du remorqueur en question, réalisé par Yannick Le Bris, ainsi qu'une photo ci-dessous du convoi lors de son à l'arrivée  à Brest.
Repost 0
Published by Lorelei
commenter cet article
20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 12:59
C'est la mobilisation et la ras le bol contre le jusqu'au boutisme syndical et l'omerta administrative qui ont motivé les marins et les employés à tenter de défendre leurs emplois menacés par la mise en place d'un collectif.
Nous n'avons toujours pas pu obtenir conclusions du rapport Bélier. Nous pensons que ce rapport nous est favorable (sinon on nous l'aurait fait savoir aussitôt!) et qu'en conséquence on est réticent à l'annoncer de peur des représailles des Abeilles (cad la grève).

Aujourd'hui 18 juin, ce collectif s'est rassemblé pour adresser le courrier ci dessous à la Direction Générale des Affaires Maritimes du Havre (avec copie à la direction du Port Autonome du Havre)

" Du collectif des salariés SNRH" à M. Baraduc :
"
le Havre 18 Juin 2006,

Monsieur le directeur des Affaires maritimes,

D'après les informations que nous pouvons avoir, il apparait que :

1/ vous refusez de communiquer à notre direction le rapport d'expertise de M. Bellier sur le dossier SNRH
2/ vous refusez de statuer sur les décisions d'effectif du RT Pioneer, RT Stephanie, RT Claire, ainsi que du SD SEine et SD Loire.

En conséquence de quoi les salariés de la SNRH réunis en collectif :

1/ vous tiennent responsable des conséquences du manquement à vos obligations,
2/ vous informent solennellement qu'ils mettront tout en oeuvre dans les jours qui viennent afin que vous remettiez le rapport d'expertise mentionné ci dessus ainsi que votre décision finale concernant les fiches d'effectif.

Veuillez agréer, Monsieur le Drecteur, l'expression de nos salutations respectueuses
"
Y a plus qu'à : attendre...
Mais franchement je crois qu'ils s'en foutent complètement de nos états d'ame.
Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article
31 mai 2006 3 31 /05 /mai /2006 22:11
Les Abeilles ont mandaté Patrick Chaumette, prof de droit à la Faculté de Nantes et 'expert' en questions maritimes pour qu'il donne lui aussi son avis sur la situation.
Il en ressort que ce Monsieur a trouvé une 'distorsion de concurrence' entre notre mode d'organisation et celui des Abeilles et a biensur été compter sa découverte aupès de Gilles Bélier l'expert nommé début Mai dont tout le monde attend le fameux rapport.
M. Bélier n'a pas pour autant fini ses consultations. Bref, les résultats ne semblent pas être pour demain.
Et pendant ce temps là, toujours pas une remorque d'effectuée...
Repost 0
Published by Lorelei
commenter cet article
11 mai 2006 4 11 /05 /mai /2006 13:09
On est a marre d'être cloués à quai depuis janvier, cela devient insupportable.
Les recrutements sont bloqués, pas la peine de continuer à constituer des équipages payés à rien faire puisque l'on ne travaille toujours pas.
Au bureau on est occupé, mais à bord, les marins s'impatientent.

Jusque là, le personnel est resté plutôt silencieux mais là, on craque, on a décidé de se faire nous aussi entendre.
On ne comprend plus la position du Port.

On a donc décidé d'écrire le courrier suivant à l'attention de M. Lacave, directeur général du Port Autonome du Havre et de diffuser largement (Affaires Maritimes, presse etc...)

"Monsieur le président,

Employés de la SNRH, nous aimerions par la présente lettre attirer votre attention sur l'inquiétude qui s'amplifie dans nos rangs.
En effet, nous constations que depuis janvier 2006 nos remorqueurs ne pouvaient travailler aux motifs, semblait-il, que les conditions de travail proposées par notre employeur n'était pas conformes à la règlementation, conditions de travail que pour notre part nous avons tous par ailleurs acceptées en toute liberté et connaissance de cause.

Depuis, notre dossier a enfin été validé par les Affaires Maritimes, ce qui nous semble justice, le mode de fonctionnement proposé sur la base du 7/7 étant déjà utilisé de façon positive dans d'autres sociétés, et ce dans le respect total de la loi sur les 35 heures.

Alors que le gouvernement prétend se battre pour l'emploi et souhaite encourager les armateurs à utiliser le pavillon français, nous sommes consternés de constater- après les difficultés rencontrées auprès des Affaires maritimes pour l'approbation de notre dossier d'effectif- les nouvelles réticences du Port Autonome du Havre à entériner la validation finale de notre projet, menaçant ainsi plus de 40 emplois.

En effet il nous semble que nous avons fait preuve de beaucoup de patience, avons fait front à une certaine hostilité médiatique, à la pression sociale, avons toujours été présents pour répondre à toutes les questions, avons oeuvré à trouver des solutions, à expliquer et ré-expliquer notre projet (qui cela dit n'a rien de révolutionnaire et a déjà fait ses preuvres dans de gros ports internationaux, démontrant par la même la disponibilité et la qualité du service)

Mais il ressort de la situation actuelle que notre patience n'a pas payé et que notre conduite est loin d'être récompensée. Seules l'action et l'agitation semblent toujours avoir le dernier mot pour faire bouger -défavorablement pour nous- ce dossier.
Nous en venons à nous demander si nous ne devrions pas à notre tour nous mobiliser d'avantage à la défense de notre cause et nos emplois.
Nous avons toujours à coeur de participer et d'oeuvrer -à notre échelle- au développement du port du Havre et d'être un acteur fiable et motivé dans le secteur  des services portuaires pour ses clients.
Mais nous aimerions surtout que la confiance et l'engagement de notre partenaire investisseur KOTUG trouve le meme écho auprès des autres parties prenantes de cette aventure humaine.
En un mot : nous nous sentons injustement bien seuls et perplexes devant autant d'indécisions.

En conséquence, nous vous demandons de faire preuve de courage et de ne pas renier vos convictions profondes car, malgré le fait que notre dossier ait été validé dans son principe en votre présence par les Affaires Maritimes devant les caméras de FR3 Normandie, nous ne comprenons pas l'évolution de votre position qui, de favorable en juillet 2005 lors de l'octroi de l'agrément, est devenue réticente sous la pression de la partie adverse.

sincères salutations,
Le personnel de la SnRH
(listing des 39 signatures joint)
Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article