Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 22:24

Si l'Oréal fait tristement l'actualité, pour un ministère des transports, il faudra repasser :

Le fameux remaniement dont la presse nous rabattait les oreilles depuis des semaines (entre ça et la reforme des retraites, au secours !!) est enfin arrivé et la montagne a quelque peu accouché d'une souris.

Dans la famille Fillon, je demande...le même.

Pour le reste, du moins pour le ministère qui nous occupe (enfin qui est surtout sensé s'occuper de nous...) Borloo est avantageusement remplacé par Miss Kosciusko-Morizet (sexe faible, 37 ans, excellent gout vestimentaire, premier ministère, je dis bravo) avec comme secrétaire d'Etat, en lieu et place de notre Dominique Bussereau, le député du Vaucluse, M. Thierry Mariani.

Dans ce nouveau gouvernement, la branche "transports" ne bénéficie finalement pas d'un ministère "de plein exercice" , contrairement à ce que souhaitaient par exemple la FNTR ou Armateurs de France (voir en pied d'article la vidéo d'Anne Sophie Avé, DG de AdF).

Par contre, les transports reviennent tout de même dans l'intitulé, le nouveau ministère était désormais baptisé "ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du logement".

 

Pour voir la vidéo AdF, cliquez sur le lien ci dessous :

http://www.armateursdefrance.org/video/player.php?title=UN+MINISTERE+DES+TRANSPORTS+%3A+PARCE+QU%92ON+LE+VAUT+BIEN+%21&flvPath=http://www.armateursdefrance.com/uploads/videos/file_6.flv

Partager cet article

Repost 0
Published by Lorelei - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Edouard 19/11/2010 18:43



Excuse moi du hors sujet mais je trouve ton blog super intéressant ! Continue en tout cas.



Lorelei 19/11/2010 23:11



On n'est jamais hors sujet quand on dit des amabilités. C'est si rare en plus dans ce monde de brutes que ça se déguste comme un macaron Ladurée :). Merci !!


 



JeanGage 18/11/2010 08:51



Remaniement à la SNRH !


Malgré la candidature de Laure Dochler (candidature bien discrète puisque seuls les gens qui devaient voter pour elle étaient au courant !) au poste de représentante des salariés ...


Et bien on a gardé le même "1er ministre" qui exerce depuis un moment déjà: Alain Bourgeois !



Jean Rage 18/11/2010 23:42



Je n'ai certes pas pour habitude de mettre la terre entière en copie de ce que je fais contrairement à vous M. Bourgeois qui ne pouvez écrire une ligne sans mettre en copie au minimum
(syndical) l'inspection du travail. Il fallait déjà savoir qu'on pouvait postuler, on c'était bien gardé de le dire ! Je n'avais par ailleurs pas plus entendu parler de votre candidature que
vous de la mienne (je ne fais pas partie de votre globe terrestre il est vrai!).


Ma candidature tardive n'a eu pour autre but que de tenter -en vain- de faire barrage à un nouveau putsch organisé avec la complicité d'un délégué du personnel qui semble se faire dicter
-après ses courriers- ses propos par le délégué syndical (qui traite d'ailleurs devant témoin ses mandants de cons !!! quelle famille !). Voila qui est à la fois facheux et dangereux.


J'ai donc fait acte de candidature auprès du président du CE. Rien de bien anormal. Et oui, sans surprise (voir paragraphe ci dessus), on se retrouve hélas avec l'incontournable Alain
Bourgeois comme "représentant des salariés".


Toujours aux mêmes que profite le "crime" : pour l'heure un CE avec 1 seul délégué représentant 8 personnes sur 80 dans la société dont 0% de navigants. Aucune légitimité démocratique là où un
vote de l'ensemble des salariés auraient été la moindre des choses mais c'est la LOI. Dieu que les lois sont mal faites !!


J'imagine la tête que vous auriez fait M. le 1er Ministre si j'avais été élue dans les mêmes conditions. Vous auriez au moins demandé une tribune à l'Assemblée Nationale pour dénoncer la
discrimination dont vous auriez été la pauvre victime.


Pour l'heure c'est une large majorité du personnel que vous avez à mes yeux entubé !! Au fait n'aviez vous pas confié dans une interview relatée au Marin que vous souhaitiez quitter le devant de
la scène ? C'est un peu long comme tombé de rideau.