Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 12:06

La nouvelle commence à tomber, comme la neige ce dimanche...

La SNRH va ainsi se retrouver à nouveau sur le devant de la scène journalistique, un nouvel épisode du Dallas de la baie de Seine voyant le jour.

L'agence Normande d'Information avait fourni l'info que Drakkaronline n' avait  pas trainé à mettre en ligne dès vendredi.

http://www.drakkaronline.com/article101291.html

Si l'ANI le dit, Marco en fait l'écho : l'info a été reprise ce WE également sur le blog de Marc Migraine.

http://www.auhavre.com/blog2/index.php?post/2010/12/16/La-SNRH-jette-l-%C3%A9ponge-%21#comments

De quoi réjouir pas mal de monde...

Cependant, j'apporte un bémol : c'est KOTUG qui jette l'éponge (et on ne peut pas leur en vouloir de cette sage décision!), pas la SNRH. Ceci par respect pour le travail que mène l'administrateur judiciaire pour sauver l'entreprise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lorelei - dans Autopsie
commenter cet article

commentaires

Jean-Baptiste 21/12/2010 15:09



Ouh là, je n'avais pas lu le commentaire mi-figue mi-raisin sur ma "brillante carrière"... :D Mort de rire quand même.


Pour ceux qui n'auraient donc pas cliqué sur mon parcours personnel comme "Je comprends" un peu plus haut, j'ai en effet fait quelques études et j'ai un peu roulé ma bosse. Comme il le souligne
très justement, je ne suis pas marin. Mon expérience de la mer se limite à quelques zigzags en Atlantique et Manche sur un petit voilier. J'ai en revanche quelques connaissances de droit et de
politique, et surtout je travaille dans des compagnies maritimes depuis à peu près six ans. Ca a toujours été mon rève, depuis que je vis aux Pays-Bas, et je ne l'ai pas regretté. Mais appeler ça
une brillante carrière est un brin exagéré (mon année cumulée de chomage en témoigne). J'essaie juste d'être un peu malin et d'utiliser mes atouts au mieux de mes intérêts.


Et pour revenir au sujet, être malin consiste principalement pour moi à ne pas essayer de torpiller systématiquement son employeur. J'ai appris (parfois à mes dépens) qu'il est plus positif pour
un salarié de discuter calmement avec son employeur pour un profit mutuel que de cracher systématiquement dans la soupe. Il est toujours plus sympa de travailler (même dur) pour gagner son
salaire que de pointer au chomage. Croyez-moi, j'ai fait les deux... :(



looping 20/12/2010 18:38



Poseidon le dit lui même:"la cour (la sienne)  était trop petite et réglementée pour un autre opérateur..............


Merci cher collègue tu dis ici ce que nous ne cessons de vouloir démontrer depuis 5 ans.


En fait vous avez protégez votre monopole car vous êtes dans l'incapacité à vivre en concurrence. Vous consommez et cautionnez la concurrence, mais lorsqu'il faut s'y coltineril n'y a plus
personne.


Merci pour ton honnêteté



Lorelei 20/12/2010 19:46



Mais oui c'est évident, dès qu'on gratte le vernis des propos, on y revient illico.


En plus ils prétendent qu'on a eu un droit d'accès au port uniquement au motif qu'on respecterait les heures de travail etc sauf qu'à l'époque leurs accords n'étaient pas encore étendus. C'était
seulement dans l'air mais l'administration le savait puisqu'elle bloquait illégitiment nos décisions d'effectif en attendant que l'extension se finalise.


Un vrai marché de dupes !



po-se-id-on-76 20/12/2010 12:13



je vous trouve un peu dure avec AB mème si evidament il ns arrangeais bien puisqu'il allait ds le meme sens que ns en voulant uniquement faire appliquer les textes et la loi en
vigueur.On vous l'à dit dés votre arrivée que votre système etait hors-la loi et que se n'etait pas kotug qui allait tout changer.Ns chez boluda nous n'avons que voulus protéger nos emplois et
notre entreprise que vous avez mis a mal avec votre concurrence déloyale et votre politique commerciale  plus qu' agressive .Maintenant vous récoltez ce que vs avez semé en laissant derriere
vs le remorquage havrais completement desorganisé pour vos clients.Vous avez vendu du vent à vos clients et c'est vous qui allez donner une mauvaise image du port du havre desormais.Vous allez
leur dire quoi maintenant à vos clients,a partir du 03 janvier nous n'avons plus de tugs mais sommes toujours là pour vs servir!!!!!!!avec quoi???ou bien allez chez boluda en attendant que l'on
trouve un autre partenaire qui voudra bien ns louez des tugs!!!!!!tout cela n'à rien de serieux vous n'etes plus crédible ,vous avez voulu jouer dans notre cour mais voila, elle etait bien trop
petite et reglementé pour un autre opérateur.Maintenant ce que je trouve dommage c'est que vous allez laisser sur le quai des marins a qui vous laisser croire que la snrh allait etre une belle
aventure.



Lorelei 20/12/2010 19:42



Arrêtez votre coup de violon à nous faire croire que vous ne vouliez qu'une supposée saine concurrence (saine suivant vos critères monopolistiques). Alain est votre copain car ses actions vont
uniquement dans votre sens et non jamais servi en quoi que ce soit une construction viable de la SNRH . Le monopole parle pour lui même : MONO. Pourquoi le remorquage serait désorganisé
après notre départ?


Vous voulez dire plutot sauvé sans doute : les super héros du remorquage vont retrouver leur monopole, donc leur droit de grève, les tarifs dictés aux clients (surtout qu'il y a un
trou à éponger), faisant perdre de la compétitivité à ce port qui ne sait plus quoi faire pour fonctionner à peu près correctement, d'où  perte à la clé d'emplois dans la chaine logistique.
Tout ça pour qui ? pour un petit groupe de personnes qui travaillent 4 mois dans l'année dans des conditions super aventageuses.


En même temps, on l'a voulu puisque vos accords ont été étendus. Alors maintenant à chacun de prendre ses responsabilités. S'il est gravé dans le marbre qu'au remorquage il faut que les
équipages ne travaillent que 4 mois dans l'année avec tout ce qui va avec, alors soit mais :


1:Soit l'Etat finance lui -même sa sécurité et la veille permanente (donc nous, citoyen, via nos impots nous finançons indirectement votre train de vie)


2: Soit l'administration valide le passage de 4 à 3 (moins de postes offerts mais des postes bien "gras". "l'esprit syndical" aurait du selon moi plutot opté pour du "un peu moins gras mais pour
un même nombre de postes", ce qu'il ne fait pas contre tout principe  déontologique)


3 : Soit on arrête de parler de concurrence juste pour faire "moderne". On garde les monopoles et on arrête de prétendre être un grand port maritime européen qui veut rester dans la course. On
conserve la méthode Coué pour se persuader qu'on est les meilleur


J'ai hâte de voir ce que l'avenir réserve. Pas à la SNRH j'entends, mais au secteur.



Dura lex 20/12/2010 11:17


Franchement, qui aurait pu croire un instant que l'incompétence et l'arrogance à tous les étages de la SNRH pouvaient conduire à une réussite économique ? Dura lex, sed lex.


Lorelei 20/12/2010 14:02



Alain Bourgeois en personne qui n'a cessé de dire que le gateau était trop bon et que la KOTUG ne partirait jamais et qui en a persuadé ses collègues. La preuve qu'il continue d'y croire : il a
déposé un préavis de grève !



Je comprends 20/12/2010 00:29



Après quelques clicages sur internet, je comprends mieux qui est ce Jean Baptiste qui nous critique tout le temps, nous les marins.
C'est un gars hyper fort en tout qui a fait de grandes études, il a l'air brillant, très interressant sans doute mais as-t-il une réelle idée de notre métier, de ses contraintes. J'ai un
doute.
C'est un gars hyper brillant qui a une brillante carrière, bien loin du matelot qui fait ce qui peut après avoir été obligé d'arrêter l'école au collège pour diverses raisons pas forcément
dépendantes de sa volonté.
Alors merci de se renseigner avant de critiquer systématiquement, votre niveau d'étude devrait vous permettre d'avoir un esprit un peu plus ouvert que ce que vous laisser paraitre dans vos
comentaires brefs mais piquants !
Merci.



Lorelei 20/12/2010 09:13



JB te répondra mais de toi à moi je ne pense que JB critique les marins. De plus ce n'est pas le genre à parler sans se renseigner. Oui il voit les choses depuis Rotterdam d'où le port du Havre
passe pour un port de rigolos finis, parfois sans nuance. Il critique plutot -comme moi- le jusqu'auboutisme syndical. OUi les marins sont une population influencable et certains en profitent. AB
devant témoin a même dit que ses mandants étaient des cons... C'est dire! Mais là vous ne vous en offusquez pas.


La CGT aux abeilles fait son boulot et défend son bout de gras. J'ai rien à dire là dessus même si je trouve leur posture exagérée mais disons que c'est de bonne guerre. Par contre le DS CFDT de
la SNRH qui aurait du faire son boulot de défenseur des emplois à la SNRH n'a rien fait pour nous et seulement défendu les Abeilles. Là désolée, mais ça ne le fait pas : il ne fait pas
son boulot. Tu n'acceptes pas le salaire tous les mois d'un patron que tu juges voyou après avoir mis ta signature sur le contrat de travail qu'on te proposait.



Jean-Baptiste 19/12/2010 20:15



Salut Laurette et désolé de lire ça. Malheureusement, cela ne fait que confirmer ce que je disais depuis que vous aviez perdu la bataille de l'organisation du travail. KOTUG ne pouvait que se
retirer d'une activité rendue structurellement déficitaire du fait de l'action destructrice du syndicat CFDT allié à une administration complice. Une fois de plus, on prouve que les ports
français sont incapables de fonctionner correctement. Une fois de plus, les compagnies et transporteurs iront voir ailleurs (Anvers ou Rotterdam), là où l'on peut travailler en paix. Tout le
monde y perd, comme d'habitude.



Quaker 19/12/2010 19:49



Merci les syndicats, sans vous, la SNRH aurait obtenu le passage à 3, que les matelots restent en 4ème catégorie le plus longtemps possible, que vous bossiez sans complémentaire santé, sans
complémentaire retraite alors que la pluspart des techniciens de surface dans l'industrie on tout çà, que pour un poste à terre il faut 5 à 6 gars et seulement 2 pour la même présence en mer, que
les relations avec l'employeur ne soient que tensions, pressions et harcèlement (çà c'est pas forcément la faute à SNRH mais à certaine(s) personne(s) qui y bossent), que cette concurrence
déloyale casse le métier alors que les frais de remorquages ne représentent que moins d'un quart des frais d'escale mais des critères de sécurité pour les navires beaucoup plus élevés, que l'on
soit remplacés par des marins européens à couts faibles, merci de tenter de préserver des postes de matelots en France, car ailleurs, il n'y en a plus, et de permettre à quelques personnes
faiblement brévetées mais pourtant compétantes de travailler comme marin, merci les syndicats de tenter de préserver un peu de la marine marchande française !



Lorelei 20/12/2010 20:08



1/ Le passage à 3 ne dépend pas de la SNRH mais de l'administration!!. d'autres armateurs les ont demandées. Bourbon le premier.


2/ La catégorie des matelots était à l'étude, le SIPR s'en occupait ainsi que du 7/14. Tu vois t'aurais même pu trouver du bon grâce à la SNRH au final si t'avait pas été aussi pressée de la
mettre au tapis


3/ on a la mutuelle depuis longtemps


4/ Je ne suis pas sure que tous les techniciens de surface aient une complémentaire retraite avec un abondement de 50% de leur employeur. j'en parle jeudi à notre femme de ménage et je te dis ce
qu'il en est de ce cas pratique.


5/ les gars à terre ne sont pas marins, ils n'ont pas de régime spécial ni la retraite anticipée, ils ne travaillent pas non plus que 6 mois dans l'année. Rassure toi, ton code est en train de se
fondre dans le notre, les inspecteurs du travail deviennent les mêmes (voir article journal le Marin) mais tu vois, je ne crois pas que cela soit de bonne augure pour toi bien que tu sembles nous
envier. tu as plutot gros à perdre.


6/ Je ne vois pas où tu as vu à la SNRH des marins européens à coûts faibles. Mais à rester dans ta tour d'ivoire, un jour au l'autre quelqu'un rique de t'en faire descendre et autrement
plus vite que le pavillon francais de la SNRH


7/ Pour ton info avec la disparition de la SNRH c'est la moitié des postes de naviguants occupé par des matelots qui saute et puisque tu affectionnes les petits brevets au moins les capitaines
500 UMS avaient accès au commandement d'un navire en conformité avec leur brevet. Une vraie échelle de motivation pour un matelot qui veut décoincer.


8/ tes syndicats ne sauvent pas la marine marchande francaise : ils la figent dans l'Histoire de l'Hexagone et la rende totalement inattractive. Comme on vit en 2010 dans un monde mondialisé (et
crois moi je ne m'en réjouie pas tous les jours), c'est un problème!.



dk 19/12/2010 19:48



bonsoir pour l'infos la seul entreprise maritime qui prend des stagiares faux boluda dk prend des stagiaires de boulogne sur mer embarque + atelier et meme une personne venant de corse donc pour
une fois vous avez tord je crois et une question comment allez vous naviguer sans coque une fois que ktug ce retire ?????



Lorelei 19/12/2010 23:45



J'ai pas dit la seule mais une des seules... Chez Boluda, on sait depuis longtemps que vous êtes des êtres parfaits, irréprochables etc...et que vous faites tout mieux que tout le monde.
Heureusement que vous êtes là et qu'il y a des crétins comme nous à la SNRH pour vous mettre en lumière.



flo 19/12/2010 17:50



merci monsieur bourgeois et merci les syndicats encore un petit effort et la marine marchande francaise ne sera plus qu un lointain souvenir!!!!!



DL 19/12/2010 13:34



Zut !! Et pour ceux (ou celles) qui voudront bosser à la SNRH à l'avenir (car il y en a) ?



Lorelei 19/12/2010 14:23



Eh oui il y en a, je suis bien placée pour le savoir :je vois quotidiennement le nombre de CV reçus. Pour info, on est aussi un des rares armateurs en France a prendre en stage des élèves
des lycées maritimes, dixit le directeur de celui de Cherbourg, venu nous rendre visite pour déplorer notre situation. Nous savons bien que nous ne sommes infréquenables que
pour les syndicats, certains employés de Boluda et quelques pilotes. Mais hauts les coeurs, on essaye de ne pas dire là notre dernier mot !