Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 08:36

Il y a une chose terrible chez l'être humain : l'incapacité à se la femer quand bien même on lui confie des données confidentielles.

Ainsi, en vu du CE de Jeudi prochain, ordre du jour et documents confidentiels ont été adressés aux membres de la DUP.

Il a fallu bien peu de temps pour que les infos qui y étaient communiquées soient dévoilées au plus ou moins grand jour, on a même eu des marins qui ont appelé au bureau pour se faire confirmer des questions....pas même encore débattues en CE ! Apparemment il va falloir expliquer à certains ce que veut dire confidentiel mais comme leur sport favori est de perturber l'entreprise, exiger d'eux un peu de savoir vivre, c'est comme pisser dans un violoncelle.

Et si en plus les fuites aident à vendre des cartes, alors là, bénies soient les passoires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lorelei
commenter cet article

commentaires

Jean-Baptiste 30/09/2010 11:53



Méthodes habituelles. Charmant l'ambiance. Et après, on s'étonnent que les compagnies internationales évitent Le Havre autant qu'elles le peuvent. Je vous admire d'essayer de tenir. Mais je
n'aimerais pas être à votre place.



pascal 29/09/2010 19:31



C'est ce même type de comportement que nous avions constaté lors du CE du 24/12/09, quand nous amis mais néanmoins concurrents étaient venus corner sous nos fenêtres au point de rendre les débats
du CE impossibles à mener.


Par la même occasion et pour ne pas être venus pour rien à la kermesse à laquelle ils avaient été invités, un de nos remorqueurs n'a pas eu la possibilité d'appareiller compte tenu d'un plan
d'eau trop encombré....


 


 



Lorelei 29/09/2010 22:58



Exact. Situation typique et doublement cocasse: La boite constitue un CE (elle s'est lourdement fait rappeler à l'ordre pour sa mise en place etc), une réunion est planifiée
(les détracteurs devraient s'en rejouir) mais sur invitation du DS les Boludas conchient depuis les quais la réunion qui se voit ajournée. Ensuite les mêmes accusent
l'employeur de baillonner le dialogue social, en mettant la terre entière en copie. Le tour est joué : elle n'est pas belle la vie ?? (et si au passage un remorqueur SNRH a pu être coincé à quai,
c'est la cerise sur le gateau.